Le programme “Promouvoir le rayonnement de Semences de la survie” est un programme quinquennal de 19.5 millions de dollars pour la résilience climatique et la sécurité alimentaire (2015-2020), financé par Affaires mondiales Canada et mis en œuvre dans six pays avec des partenaires locaux de premier plan. L’objectif de ce programme appuyé techniquement et administré par Sème l’avenir est de mettre à l’échelle des stratégies éprouvées fondées sur la biodiversité et des innovations agroécologiques qui renforcent la résilience et la sécurité alimentaire/des semences des ménages agricoles marginalisés et des communautés agricoles autochtones et non autochtones. Au cours des cinq années du programme, le projet a soutenu plus de 31 500 agriculteurs en Éthiopie, au Burkina Faso, au Mali, au Guatemala, au Honduras et au Nicaragua.

Le programme Promouvoir le rayonnement de Semences de la survie (SoS) au Burkina Faso

Au Burkina Faso, le programme “Promouvoir le rayonnement de Semences de la survie 2015-2020” a soutenu 5,467 participants (44 % de femmes, 28 % de jeunes) dans 25 communautés, 11 communes, 4 provinces et 4 régions du pays (province du Soum au Sahel, de Boulgou au Centre-est, de Bazéga au Centre-sud et de Boulkiemdé pour le Centre-ouest). Plus de 25,975 bénéficiaires directs ont bénéficié du programme.

Pendant les cinq années du programme, Sème l’avenir a travaillé avec l’Association pour la Protection de la Nature au Sahel (APN Sahel) avec les agriculteurs burkinabè pour renforcer l’agroécologie et la sécurité semencière, alimentaire et économique dans quatre régions du Burkina Faso. Les communautés marginalisées sont soutenus par APN Sahel pour mener des recherches et des formations afin de relever les défis agricoles, d’améliorer les semences et la sécurité alimentaire, le leadership et l’autonomisation des femmes, et les moyens de subsistance des jeunes. L’accent a été mis sur le développement et la diffusion de nouvelles variétés de cultures adaptées aux conditions locales et résistantes aux effets du changement climatique. Le succès de la méthodologie de l’évaluation de la sécurité semencière a suscité la crédibilité et l’intérêt des gouvernements et des ONG au niveau national pour reproduire ces expériences.

Ce que vous trouverez sur cette page

Alors que le programme SoS (2015-2020) est terminé, il y a de nombreuses leçons et ressources à partager. Les ressources contenues sur cette page donnent un aperçu des impacts du programme tant au Burkina Faso que dans l’ensemble du programme mondial. Nous vous invitons à partager ces ressources largement, ainsi qu’à nous envoyer vos commentaires et/ou questions ou à les adresser directement à APN-Sahel afin que nous puissions poursuivre la conversation. Nous vous remercions de votre intérêt.

Association pour la Protection de la Nature au Sahel (APN Sahel)

Coordination nationale : 01 BP 1781 Ouagadougou. Rue Wemdogo 14.24

Ouagadougou +226 25 36 39 40
Djibo +226 24 56 00 74

Richard Yobi Minougou | apn@fasonet.bf
Tel : +22670260923/+22676683379
Skype : sekedo

Tweeter : @ApnSahel | Facebook : APN-Sahel ONG

Site web

En savoir plus sur les autres pays du programme Promouvoir le rayonnement de Semences de la survie (2015-2020)

Au cours des cinq années du programme, le projet a soutenu plus de 31 500 agriculteurs en Éthiopie, au Burkina Faso, au Mali, au Guatemala, au Honduras et au Nicaragua.